Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 09:51

Laurent Berger, nouvel homme fort de la CFDT et leader annoncé

Syndicat. Le 28 novembre, la CFDT change de tête. C’est un quadra inconnu du grand public qui succèdera à François Chérèque.

Laurent Berger Photo AFP

 

Il sera bientôt aussi célèbre qu’un ministre. Mais, pour l’instant, hors les cénacles syndicaux, rares sont ceux qui pourraient mettre un nom sur son visage. Laurent Berger, bientôt 44 ans, s’apprête à diriger l’une des centrales syndicales les plus importantes de France. Il sera élu par le bureau national de la CFDT au poste suprême. Le consensus est total. Alors que la CGT se débat dans les affres d’une passation de pouvoir difficile, la CFDT a choisi son nouveau patron sans difficulté apparente. Laurent Berger, très proche de son prédécesseur François Chérèque, arrive au sommet comme une évidence. Grand bosseur, le nouvel homme fort du syndicalisme français est originaire de Guérande, en Loire-Atlantique. Il a gravi tous les échelons en travaillant et « sans faire de plan de carrière », il le précise. Costume sombre, chemise ouverte, il reçoit dans son bureau plutôt modeste, au siège parisien, situé au-dessus du métro Belleville. Il retrace son engagement sans effet de manche. Ses études d’histoire, son accession au poste de secrétaire général de la Jeunesse ouvrière chrétienne, sa petite période dans l’enseignement, ses six mois de chômage, son job dans une petite structure d’insertion puis son embauche comme permanent à l’union locale CFDT de Saint-Nazaire. Laurent Berger est un provincial, il le revendique. Comme il affiche son statut actuel de banlieusard. Après avoir été élu secrétaire général de l’union régionale CFDT des Pays de la Loire, il a intégré le bureau national. Il ne travaille à Paris que depuis 2009, secrétaire général adjoint depuis le début de l’année. Un poste où il ne compte pas ses heures, payé « dans les 3 000 euros ».

Comme Chérèque, Berger veut privilégier la négociation. Engagé dans les discussions sur la sécurisation de l’emploi, il affiche ses objectifs : « Réduire la précarité, faire baisser le taux de CDD alors que les entreprises abusent des contrats courts, donner une complémentaire santé à tous ». L’état des lieux, il le connaît. « La situation sociale est très dégradée, avec 3 millions de chômeurs et 5 millions de précaires. On n’a rien anticipé depuis des années, on gère les problèmes quand on est dans le mur ».

Source leprogres.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyril LAZARO - dans cfdt
commenter cet article

commentaires

CFDT kARAM 14/10/2012 12:14


ON NE PEUT QUE SOUHAITER LA BIENVENUE ET LA REUSSITE A MR LAURENT BERGER SANS UN "OVER" PLAINTES ENCORE ET ENCORE DILATOIRES ET  ATTENDANT QU' IL SOLUTIONNE LE CAS DU CEDITISTE( CFDT "HTR"
ILE DE FRANCE) KARAM AHMED TRAVAILLANT A EURODISNEY.

Cyril LAZARO 14/10/2012 15:33



Tu as trouvé ton futur interlocuteur.


Amitiés



Présentation

  • : Le blog de Cyril LAZARO
  • Le blog de Cyril LAZARO
  • : Le blog d'un militant syndicaliste en lutte pour plus de justice sociale à Disneyland Paris. Réflexions, revendications, humour et amitiés
  • Contact

Carte visiteurs blog

Recherche

Nombre de visiteurs

Nombre de pages vues