Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 18:31

Résolution de la CE de l’Union Locale d’ALES réunie le 15 janvier 2015.

 

La commission exécutive de l’Union Locale ayant pris connaissance des derniers éléments intervenus au sein de notre CGT, ainsi que des interventions à la CEC de notre secrétaire d’UD et au CCN de Bruno Rivier, réaffirme :

OUI, il y a un problème d’orientation politique dans la CGT, qui se concrétise aujourd’hui dans notre hésitation à lancer une journée de grève interprofessionnelle unitaire contre la loi Macron et pour le retrait du pacte de responsabilité.

NON, le simple remaniement du bureau confédéral ne suffira pas à régler la crise actuelle qui empêche la CGT de vivre et de rayonner.

OUI, comme de nombreux militants et structures de la CGT, nous exigeons la tenue rapide d’un congrès extraordinaire et la démission de toutes celles et ceux qui ont soutenu le secrétaire confédéral et permis la mise en place, depuis plusieurs années, de pratiques antidémocratiques au sein de la CGT. Préparé démocratiquement de la base au sommet, ce congrès aura pour mission d’élire une nouvelle direction chargée de mettre en œuvre une action syndicale indépendante, revendicative et unitaire contre les mesures du gouvernement Hollande-Macron, et contre le patronat.

La CE demande au membres de la commission exécutive de l’UD du Gard de donner un mandat clair en ce sens à nos représentants à la CEC et au CCN.

Concernant Olivier Bireaud, la CE de l’UL d’Alès demande à nos représentants à la confédération d’intervenir pour que la fédération du commerce ne fasse pas appel du jugement du conseil des prud’hommes d’Alès du 14 janvier, ce qui serait considéré comme un acharnement intolérable.

Enfin, pour en finir avec l’opacité qui est en grande partie responsable de la crise actuelle, la CE de l’union locale exige de l’UD, de la Région et de la confédération,
via les deux "référents" qui nous ont été désignés, des réponses claires et rapides
( sous 10 jours ) sur les questions suivantes, qui ne sont pas polémiques, mais légitimes dans une organisation démocratique.

 Nous voulons savoir comment sont répartis les droits syndicaux et les heures par structures (UL, UD, Région....).
 Quelles sont les conditions de rémunération du secrétaire régional ?
 Quelles sont les nouvelles responsabilités de l’ancien secrétaire de l’UD ?
 Comment se fait-il que l’ancien secrétaire régional soit le représentant de l’UD du Gard à la confédération ? comment et par qui a-t-il été désigné ?
 Qui a désigné le représentant de l’UD du Gard au CCN du 13 janvier, et quelle était la nature de son mandat ?
 Comment se fait-il que les membres de la CE de l’UL d’Alès, dont cette personne est membre, ainsi que du bureau, n’en aient pas été informés ?
 Comment et par qui ont été désignés les camarades qui siègent dans tous les organismes où il y a une représentation CGT ( CAF, Sécu, Logis Cévenols, CESER, ....etc)
 Comment sont réparties les subventions et aides financières dans les structures et quelles sont leurs origines ? quelles sont les notes de frais, vacations, indemnités, jetons de présence perçus par nos représentants ?

Motion votée à l’unanimité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyril LAZARO - dans cgt
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Cyril LAZARO
  • Le blog de Cyril LAZARO
  • : Le blog d'un militant syndicaliste en lutte pour plus de justice sociale à Disneyland Paris. Réflexions, revendications, humour et amitiés
  • Contact

Carte visiteurs blog

Recherche

Nombre de visiteurs

Nombre de pages vues