Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 17:35

Cérémonie des vœux au Havre, Didier Marie menace la CGT

Le président du Département, en réaction à l'annulation de sa cérémonie de vœux aux Havrais, jeudi 24 janvier, menace de ne pas renouveler la subvention de 120 000 euros à la CGT.

Le président du Département avait le sourire quelques instants avant ses voeux alors qu'il présentait à la presse, Florence Martin-Péréon, nouvelle conseillère générale.

Le président du Département avait le sourire quelques instants avant ses vœux alors qu'il présentait à la presse, Florence Martin-Péréon, nouvelle conseillère générale.

 

Jeudi 24 janvier 2013, jour de mobilisation au Havre à l’appel de la CGT. Toute la journée, le cortège des manifestants aura clairement signifié sa colère face à la politique d’austérité du gouvernement en différents endroits stratégiques de la ville. Ce jeudi 24 janvier, c’est aussi le jour où Didier Marie, président du Conseil général de Seine-Maritime, a choisi de présenter ses vœux aux Havrais, au gymnase de l’Université. Les manifestants, 250 vraisemblablement, se saisissent de l’occasion. Ils s’invitent à cette cérémonie pour exposer au représentant du Département leurs revendications.

120 000 euros en moins

Sous la pression, Didier Marie fait le choix d’annuler cette réception emblématique.

« Je conçois le dialogue social comme une possibilité de porter des revendications, de s’exprimer. Mais il doit y avoir un minimum de considération des personnes. Les manifestants ont perturbé une tradition républicaine et sont allés au-delà de ce qui était permis. Je suis choqué par l’envahissement d’une salle comme cela s’est fait. Aucun dialogue n’était envisageable. J’ai annulé la cérémonie pour la sécurité des personnels et des invités. », déclarait l’élu au lendemain des faits à 76actu.

Mais le président du Département n’a vraiment pas apprécié cette plaisanterie. Le lundi suivant, le 28 janvier, il menaçait l‘union départementale de la CGT de lui refuser la subvention 2013 du Département. Une bagatelle de 120 000 euros.

« J’ai eu le message sur mon portable », explique Régis Gasse, secrétaire de l’union départementale. En substance, le Président reprochait à mes troupes d’avoir vandalisé sa cérémonie. D’où cette décision d’annuler la subvention. »

Possible mouvement d’humeur ?

Évidemment, le président ne peut prendre seul une telle décision. « Il lui faut l’aval de la commission permanente », précise le leader syndical. Selon lui, Didier Marie a surtout parlé sous le coup de la colère.

« Enfin j’espère ne pas me tromper. En tout cas, si cette décision devait s’appliquer, elle serait particulièrement sévère. Pour m’être renseigné, je peux affirmer qu’il n’y a pas eu de problèmes graves à cette cérémonie des vœux, au Havre. Si Didier Marie allait au bout de sa décision, cela voudrait-il dire qu’il veut avoir les syndicats à sa botte ? »

Le secrétaire départemental de la CGT a tenté au lendemain de cet appel de joindre le président. Sans succès : « J’aimerais pourtant lui demander de nous confirmer ses propos par écrit. »

Le syndicat  a récemment demandé une audience au Département pour s’entretenir sur la diminution de la dotation pour la prévention spécialisée. Régis Gasse espère pouvoir se saisir de cette future opportunité pour renouer le dialogue avec le président du Conseil général. Contacté par 76actu, le Département a déclaré, lui, « ne pas vouloir faire de commentaires ».

Source 76actu.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyril LAZARO - dans cgt
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Cyril LAZARO
  • Le blog de Cyril LAZARO
  • : Le blog d'un militant syndicaliste en lutte pour plus de justice sociale à Disneyland Paris. Réflexions, revendications, humour et amitiés
  • Contact

Carte visiteurs blog

Recherche

Nombre de visiteurs

Nombre de pages vues