Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2014 3 22 /01 /janvier /2014 18:23

Disneyland Paris a aussi son maire

Le parc d’attractions, qui emploie 15 000 salariés, est une vraie ville. Avec un maire qui a présidé la traditionnelle cérémonie des vœux hier.

Disneyland Paris, hier. Patrick Avice est le « maire » de Disneyland Paris. Il n’est pas élu mais, avec ses conseillers municipaux, il doit veiller au bien-être des salariés et s’occuper de leurs doléances

Disneyland Paris, hier. Patrick Avice est le «maire» de Disneyland Paris. Il n’est pas élu mais, avec ses conseillers municipaux, il doit veiller au bien-être des salariés et s’occuper de leurs doléances

 

Il n’a pas d’écharpe tricolore, mais tout le monde lui donne du « Monsieur le maire ». Patrick Avice, vice-président en charge de l’opérationnel d’Euro Disney, la société exploitante de Disneyland Paris, a une seconde casquette : maire de Castmemberland, la ville imaginaire qui rassemble les 15000 castmembers, nom donné aux employés. Et comme tout édile qui se respecte, il a présenté ses vœux hier au « conseil municipal ». Si le concept a de quoi faire sourire, cette mise en scène très américaine débouche sur des actions concrètes, dédiées à ceux qui travaillent à l’accueil des 15 millions de visiteurs annuels.

Un conseil municipal. « L’idée est née en 2000, rappelle Daniel Dreux, vice-président chargé des ressources humaines et maire adjoint. Disney, ce n’est pas que des bureaux, il y a des milliers d’employés, qui mangent sur place, ont besoin de transports internes… On s’est dit : nous sommes une ville, il nous faut un conseil municipal! » Patrick Avice, l’un des fondateurs du dispositif, est entouré de 14 conseillers municipaux et de 22 conseillers de quartiers, qui sont les référents sur le terrain. Ils se réunissent deux fois par an. Les quartiers correspondent à des lieux de vie sur le parc, comme les hôtels, par exemple.

Quelles actions? « Mon rôle, c’est d’être à l’écoute des salariés et de fédérer mes conseillers autour de leur bien-être », résume Patrick Advice. A titre d’exemple, une enquête interne montre que la moitié des salariés déplore la saleté de leurs sanitaires. « Nous devons répondre à ce genre de désagrément », indique-t-il. Par ailleurs, histoire de créer du lien dans cette énorme compagnie, des animations sont organisées, et en 2013, 21 événements ont été mis en place, dont la Castmember Party, une fête géante organisée dans les coulisses. Outre ce genre d’événement, pour 2014, le conseil municipal a décidé de mettre en œuvre la réfection de 580 logements réservés au personnel, de rénover une cafétéria ou encore de construire un nouveau bâtiment pour le « costuming », pour un coût de 15 M€.

Pas d’élections. Contrairement aux 36500 communes de France qui renouvelleront leurs conseils municipaux en mars prochain, celui de Disneyland Paris n’est pas élu. « On y avait pensé au début, mais déjà qu’organiser des élections professionnelles est compliqué… Mais peut-être qu’on le fera un jour », explique Daniel Dreux. Par ailleurs, la représentativité de ces conseillers municipaux est toute relative : pas de commis de cuisine ou de balayeur parmi eux. Pour le patron des ressources humaines, « il faut des gens qui aient un certain niveau de responsabilité dans l’entreprise ».

Source leparisien.fr du 17 janvier 2014

 

Disney, 3e « ville » préférée des Français

 

 
  
Une ville seine-et-marnaise trône sur le podium des destinations préférées des étrangers, dans un classement publié par le site de tourisme Hotels.com. Une commune un peu particulière, puisqu’il s’agit de Disneyland Paris, devancé par Paris et Nice (Alpes-Maritimes). Sur le dernier exercice, le complexe de parcs d’attractions et d’hôtels, installé à Chessy, a accueilli quinze millions de visiteurs. Le record avait été atteint en 2012, avec une fréquentation de seize millions de personnes.
Source leparisien.fr du 18 janvier 2014

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Serge 23/01/2014 01:05


Cyril, tous mes voeux


Je crois penser que le maire de la cité est complétement déconnecté de la vie de ses administré(e)s.


Tous en haut de son bureau, il est de plus en plus barge........ Un doux réveur qui saura montrer la sortie de la commune à son administré'e), s'il lui prennais l'envie de dire ce qu'il pense à
son cher maire .................


Bien à toi

Cyril LAZARO 23/01/2014 21:17



C'est cela la démocratie à la mode Mickey... 


Amitiés



Présentation

  • : Le blog de Cyril LAZARO
  • Le blog de Cyril LAZARO
  • : Le blog d'un militant syndicaliste en lutte pour plus de justice sociale à Disneyland Paris. Réflexions, revendications, humour et amitiés
  • Contact

Carte visiteurs blog

Recherche

Nombre de visiteurs

Nombre de pages vues