Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 17:18

Un rapport égratigne les syndicalistes de Disney

Un rapport interne pointe le faible niveau de compétences et les problèmes d’orthographe des élus du personnel de Disney. La CFDT hurle au scandale.

 Chessy (Seine-et-Marne). Le climat social est souvent difficile chez Disney, ponctué de conflits comme ici, en avril 2012, sur des questions salariales.  

Chessy (Seine-et-Marne). Le climat social est souvent difficile chez Disney, ponctué de conflits comme ici, en avril 2012, sur des questions salariales.

Meaux (Seine-et-Marne)
« Les compétences des partenaires sociaux […] ne correspondent pas à ce que la direction peut attendre d’une entreprise comme Euro Disney » : ce verdict sans appel est extrait d’un rapport commandé à l’Institut supérieur du travail (IST) par le parc d’attractions.

Le but affiché de cette surprenante enquête née d’une volonté commune de la direction et des syndicats : améliorer le dialogue social « par le renforcement des compétences » des syndicalistes.

Se fondant sur les entretiens anonymes réalisés auprès de 54 représentants du personnel, le rapport, que nous nous sommes procuré, pointe la mésentente entre syndicats ou les motivations de certains élus, l’un d’eux avouant carrément ne rien attendre « du mandat d’élu CE (NDLR  : comité d’entreprise). C’est juste un moyen de contrôle de l’entreprise ».

Cependant, l’aspect le plus saignant concerne « le faible niveau des représentants du personnel », dont la plupart ont « un niveau de culture générale très bas ». L’IST note « des problèmes d’expression, d’orthographe et de compréhension ». D’où les nombreux dysfonctionnements du dialogue social. Les élus du personnel se disent en difficulté face à la direction : « On a en face de nous des gens […] qui sont formés, alors que, nous, on est cuisiniers. »

Des formations envisagées

Persuadé que, pour aborder des questions complexes comme les risques psychosociaux, il faut des « notions dépassant celles nécessaires pour discuter des salaires », Daniel Dreux, vice-président d’Euro Disney chargé des ressources humaines, indique que l’état des lieux dressé par l’IST débouchera sur la mise en place de formations individuelles jusqu’à la fin 2015.

Du côté des syndicats, Djamila Ouaz, déléguée CFDT, organisation majoritaire chez Euro Disney, se dit « scandalisée par ce torchon ». « L’auteur nous présente comme des analphabètes! » A la CGT, on assure avoir déjà « mis l’accent sur la formation des élus » face à « la complexité de l’entreprise », qui présente « plus de 500 métiers ». Pour Laurent Burazer, élu Unsa, ce rapport est un « écran de fumée » lancé par la direction, « pour ne pas régler les vrais problèmes ». Hervey Saumade, de FO, tempère : « Il faut accepter la critique, ce rapport offre un regard extérieur, il peut faire avancer les choses. »

Pour Pierre*, élu du personnel, « ces résultats traduisent la triste vérité : nos syndicats sont incompétents », et il accuse la direction de ce nivellement par le bas. « Nos meilleurs représentants ont été virés ou découragés… » Là-dessus, Daniel Dreux rétorque qu’il n’y a eu qu’« un seul licenciement sur 450 élus pour un motif validé par l’inspection du travail ».

 

* Le prénom a été changé.


Thomas Poupeau Source leparisien.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires

CFDTKARAM 05/12/2013 15:59


MR Daniel DREUX A FAIT SON TRAVAIL VIS A VIS DES SYNDICALISTES D'EURODISNEY ET AU DELA  ET QUAND A  MOI J'AI FAIT MON TRAVAIL....IL RESTE QUE CHACUN EST RESPONSABLE DEVANT LE TRAVAIL
QU'IL FAIT.

Présentation

  • : Le blog de Cyril LAZARO
  • Le blog de Cyril LAZARO
  • : Le blog d'un militant syndicaliste en lutte pour plus de justice sociale à Disneyland Paris. Réflexions, revendications, humour et amitiés
  • Contact

Carte visiteurs blog

Recherche

Nombre de visiteurs

Nombre de pages vues