Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 19:41

Je me souviens de Ségolène Royal huée lors du congrès de Reims alors qu'elle citait Jaurès, livrée à la vindicte de responsables politiques socialistes incultes et ignorants de leur propre histoire.

 


De la démocratie participative à Désirs d'avenir, elle a pressenti les besoins politiques des citoyens avec à chaque fois des années d'avance, la rendant incomprise et semblable à une météorite politique à la trajectoire inconnue.
Aujourd'hui, la génération qu'elle a conduite de l'anonymat aux responsabilités suprêmes renie celle qui leur a montré la voie et leur a apporté la crédibilité.
Bannie par les siens, par ceux qui chassent les places, par ceux qui ne lui arrivent pas à la cheville qui la craignent et la jalousent, elle maintient le cap de son engagement militant et dernièrement un vieux camarade syndicaliste qui ne pouvait pas la voir même en photo me disait qu'au parti socialiste, elle était la seule à tenir un discours constant et audible par tous ceux qui ont une sensibilité de gauche.
Ce sentiment, nous sommes nombreux à la partager face à l'avenir qu'on nous façonne, et le mépris d'un gouvernement Hollande n'a rien à envier au mépris d'un gouvernement Sarkozy.
Je tenais donc à rendre hommage à Ségolène que l'on a tant déprécié et qui apparait être aujourd'hui la dernière vraie socialiste, alors que tous les autres ont renié leurs valeurs et leurs idéaux.
François Hollande et son gouvernement accomplissent le deuxième quinquennat de Nicolas Sarkozy, pendant que le peuple de gauche attend toujours celui ou celle qui saura leur redonner l'espoir d'un avenir meilleur, non pas par des paroles vidées de leur sens aussitôt prononcées, mais par des actes.
Ségolène revient vite sur le devant de la scène politique, ils sont devenus fous!
Amitiés à tous et à toutes
Cyril LAZARO


Partager cet article

Repost 0
Published by Cyril LAZARO - dans politique générale
commenter cet article

commentaires

Pat 10/11/2012 10:30


Ségolène Royal manque dans le débat politique français. Elle avait une manière moderne de faire la politique. Elle était loin de la politique politicienne et bien plus sur le terrain. Mais je
pense que c'est ça qui l'a éliminée, car pas assez proche des élites qui font la loi dans notre pays. Hollande a gagné grâce à ces gens-là.

Cyril LAZARO 10/11/2012 16:21



Le soutien du parti socialiste pour Ségolène en 2007 ressemblait à un service minimum comparé au soutien qui a porté Hollande à la victoire.


De plus, en 5 ans, l'impopularité de Sarkozy avait fait le reste du travail.


Je repense à une manifestation où l'on voyait Ségolène à côté de Martine Aubry, et Ségolène disait "on va mettre les banques et les marchés financiers au pas" et je revois le regard de Martine
Aubry, mi amusé mi incrédule qui semblait dire "et en plus elle y croit"...


Amitiés



Présentation

  • : Le blog de Cyril LAZARO
  • Le blog de Cyril LAZARO
  • : Le blog d'un militant syndicaliste en lutte pour plus de justice sociale à Disneyland Paris. Réflexions, revendications, humour et amitiés
  • Contact

Carte visiteurs blog

Recherche

Nombre de visiteurs

Nombre de pages vues