Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 17:53

Aurore Martin, les Femen, les Pussy Riot, il n'y a pas de doute, les femmes lorsqu'elles s'engagent dans le militantisme ne font pas les choses à moitié.

J'ai beau chercher des exemples d'hommes, leurs combats actuellement n'ont pas le même charisme.

L'avenir est aux femmes!

Amitiés à tous et à toutes

Cyril LAZARO

Pussy Riot : Maria Alekhina raconte son quotidien dans un camp

Maria Alekhina, l'une des Pussy Riot jugée pendant l'été, a fait parvenir une lettre à la presse russe dans laquelle elle raconte le calvaire de son emprisonnement au milieu de la taïga et des usines dans un environnement austère. Elle y détaille ses conditions de détention et le rythme de vie de la « zone » au fonctionnement qui rappelle l'époque du Goulag.
Depuis quatre mois, deux des trois membres des Pussy Riot jugées pendant l’été sont emprisonnées dans un camp pénitentiaire russe pour avoir prononcé une « prière anti-Poutine » en février dans une église orthodoxe de Moscou, manifestation qualifiée d’ « hooliganisme » et d’ « incitation à la haine religieuse » par la justice du pays.

Nadejda Tolokonnikova est détenue dans un camp de Mordovie tandis que Maria Alekhina est elle dans la colonie pénitentiaire numéro 28, dans la région de Perm dans la chaîne montagneuse de l’Oural, rapporte l'Humanité. La jeune femme de 24 ans, qui purge une peine de deux ans, raconte son calvaire dans une lettre publiée lundi 17 décembre par l’hebdomadaire russe New Times : « C’est une anti-vie. Tout est gris aux alentours, et même si quelque chose est d'une autre couleur, il y a toujours une nuance de gris dedans. Tout : les bâtiments, la nourriture, le ciel, les mots. »

Un enfer quotidien

Elle décrit ses premiers mois dans la « zone », le terme employé pour désigner les camps pénitentiaires russes depuis les années soviétiques. Elle vit pour l’instant dans un quartier de quarantaine, où on habitue les prisonnières au rythme de vie durant quelques jours. Le programme est austère et difficile à vivre pour cette jeune mère d’un enfant en bas âge : réveil à 5h30, passage par les sanitaires avec trois lavabos et deux cabinets de toilettes pour quarante détenues, lecture systématique et obligatoire du règlement intérieur du camp quotidiennement, prière vivement conseillée,… 

Maria Alekhina décrypte les us et coutumes de son enfer avec détachement : « Le moyen de pression est la libération anticipée ». Et explique que pour y parvenir, les prisonnières doivent « coudre 12 heures par jour pour 1 000 roubles (25 euros, ndlr) par mois, ne pas se plaindre, dénoncer et piéger, renoncer à ses derniers principes, se taire et endurer, s'habituer ». Bref s’endurcir et ne penser qu'à soi pour espérer survivre à ces deux années d’enfermement forcé à près de 1 500 km de Moscou.
Source terrafemina.com

 

Une des deux jeunes condamnées du groupe Pussy Riot raconte son expérience de la vie dans la "zone", dans une lettre de prison publiée lundi par l'hebdomadaire New Times.

"Une expérience qui peut aujourd'hui servir à beaucoup de gens". C'est de cette manière-là que Maria Alekhina voit son geste. Une des deux jeunes condamnées du groupe Pussy Riot raconte son expérience de la vie dans la "zone", dans une lettre de prison publiée lundi par l'hebdomadaire New Times.

Maria Alekhina, 24 ans, décrit dans cette lettre ses premières semaines de détention dans la colonie pénitentiaire numéro 28, dans la région de Perm dans l'Oural. Elle y purge une peine de deux ans pour avoir chanté en février une "prière punk" anti-Poutine dans la cathédrale de Moscou. Ce récit n'en est pas un, mais "des mots pour décrire l'impossible", souligne d'emblée la jeune femme.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyril LAZARO - dans Réflexions
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Cyril LAZARO
  • Le blog de Cyril LAZARO
  • : Le blog d'un militant syndicaliste en lutte pour plus de justice sociale à Disneyland Paris. Réflexions, revendications, humour et amitiés
  • Contact

Carte visiteurs blog

Recherche

Nombre de visiteurs

Nombre de pages vues