Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 23:15

Le PC suggère d'indexer le Smic sur les salaires des patrons du Cac 40 !

L'absence de coup de pouce au Smic, qui n'augmentera que de 0,3% en janvier, a suscité beaucoup d'insatisfaction. Le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, a dénoncé ce lundi une «simili-hausse». Celle-ci représente 3 centimes de plus par heure, faisant passer le salaire minimum horaire de 9,40 à 9,42 centimes.

«Je ne comprends même pas qu'un gouvernement quel qu'il soit, puisse annoncer et défendre une si faible augmentation», a déclaré le syndicaliste sur Europe 1. «Tout le monde n'est pas rémunéré à la même enseigne», s'est-il insurgé en comparant les «156 millions» d'euros que pèse cette hausse aux «20 milliards d'aides publiques (accordées) aux entreprises pour créer des emplois».

Indexer le Smic sur les salaires des patrons du CAC 40

De son côté, le Parti communiste a réagi sur le ton de la provocation en proposant d' «indexer le Smic sur l'augmentation des salaires des patrons du CAC 40». Ces derniers ont augmenté d'environ 4% en 2012 selon une étude du cabinet Proxinvest, passant de 4 millions à 4,2 millions d'euros par an en moyenne. «Pourquoi ce qui est possible pour un grand patron ne pourrait pas l'être pour un smicard ?», a justifié le PCF dans un communiqué.

Le parti de Pierre Laurent voit dans cette revalorisation limitée «un mauvais service rendu à l'économie du pays qui nous conduit inéluctablement à la récession», estimant que «la stagnation des salaires étouffe l'économie». «Cette tendance se vérifie dans tous les pays qui font le choix de l'austérité et du gel des salaires. Tous, sans exception, voient leurs perspectives de croissance et de développement s'assombrir. Il est temps de changer de logique», a-t-il défendu.

«Même plus de quoi s'acheter un carambar par jour»

Le parti de Gauche n'est pas non plus en reste. «Après les 10 centimes d'augmentation du RSA, après l'abandon de la promesse de légiférer contre les licenciements boursiers et la fermeture d'entreprises rentables, ce gouvernement vient d'enterrer la promesse du candidat Hollande sur l'indexation du Smic sur la croissance», écrit le parti de Jean-Luc Mélenchon. Ce dernier proposait d'augmenter le Smic à 1700 euros brut par mois lorsqu'il était en lice pour l'élection présidentielle sous les couleurs du Front de Gauche.

«En janvier, le Smic horaire augmentera de 3 centimes! Même plus de quoi s'acheter un carambar par jour, tout juste une baguette de pain de plus par semaine», rajoute le parti.

Source leparisien.fr

 

Qui est payé au Smic' Jeunes, femmes, temps partiels et CDD

PARIS, 14 déc 2012 - Les personnes payées au Smic sont plus souvent que dans l'ensemble des emplois salariés des jeunes, des personnes pas qualifiées ou des femmes. Quatre fois sur dix, elles travaillent à temps partiel, selon une étude de la Dares publiée vendredi.

Dans le secteur privé (hors agriculture et intérim), objet de l'enquête de la direction statistique du ministère du Travail, 1,6 million de salariés (10,6%) étaient au Smic au 1er janvier 2011.

En 2010, 41,9% des personnes au Smic travaillaient à temps réduit. De façon générale, plus de 20% des salariés à temps partiel touchaient le minimum légal, contre à peine 8% des salariés à temps complet.

Les CDD étaient aussi plus souvent rémunérés au salaire minimum (23,1%) que les CDI (9,6%).

Qui sont ces salariés' Des femmes dans 57% des cas. Elles sont près de 2 fois plus souvent au Smic que les hommes: 13,9% contre 8%. Indépendamment du fait qu'elles sont plus nombreuses à travailler à temps partiel et dans le tertiaire, la probabilité d'être au Smic reste 1,4 fois supérieure.

Sans surprise, les salariés au Smic sont aussi moins diplômés que la moyenne, près du quart n'ayant aucun diplôme.

Les jeunes ensuite. La proportion de moins de 25 ans parmi les smicards (18,8%) est près de trois fois supérieure à leur poids démographique dans l'ensemble des emplois salariés (6,7%), alors que pour les autres catégories, c'est l'inverse. Près de 30% des jeunes salariés sont au Smic, 3 fois plus en proportion que les plus de 40 ans, qui représentent 43% des smicards.

Compte tenu du poids très fort du secteur tertiaire, on y retrouve près de 80% des salariés au Smic. En moyenne dans ce secteur, 11,7% des personnes sont au salaire minimum. Dans l'hébergement-restauration, leur part atteint près du tiers.

La proportion de salariés au Smic varie énormément selon la taille des entreprises. Elle est plus forte dans les entreprises de moins de 10 salariés: 23,6% contre 7,6% dans les autres (4,2% au-delà de 500 personnes).

Enfin, la probabilité d'être au Smic chute avec l'ancienneté. Dans les entreprises de plus de 10 salariés, le Smic est le salaire de base de 3,1% des salariés présents depuis dix ans au moins, mais de 16,5% des recrues de moins d'un an. Cependant, un salarié sur six au Smic le reste durablement: 16,2% le sont depuis au moins dix ans.

Globalement, dans l'ensemble de l'économie, environ 2,6 millions de salariés touchaient le salaire minimum fin 2011, selon le ministère du Travail.

Source lentreprise.lexpress.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyril LAZARO - dans politique générale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Cyril LAZARO
  • Le blog de Cyril LAZARO
  • : Le blog d'un militant syndicaliste en lutte pour plus de justice sociale à Disneyland Paris. Réflexions, revendications, humour et amitiés
  • Contact

Carte visiteurs blog

Recherche

Nombre de visiteurs

Nombre de pages vues