Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 15:33

 

Des ex-Conti en fin de droits

Quatre ans après la fermeture du site Continental de Clairoix, des anciens salariés perdent leurs indemnités chômage et ne touchent plus que l'ASS, soit 15,90 €; par jour.

La fermeture du site Continental de Clairoix remonte à quatre ans. Le comité de lutte ne désarme pas depuis.

On arrive au bout du bout », lâche Pierre Sommé. Secrétaire FO du comité d'entreprise Continental et membre du comité de lutte, il dénombre déjà sept anciens salariés de la manufacture de pneus de Clairoix tombés à l'Allocation de solidarité spécifique (ASS), soit 15,90 € par jour. Pour certains même moins, suivant les revenus de leur conjoint. « Au début, ils touchaient 80 % de leurs salaires dans le cadre du congé de mobilité, puis les indemnités chômage et maintenant l'ASS, s'alarme Pierre Sommé. Selon Pôle emploi, ils sont encore 70 qui risquent d'être concernés dans les six mois à venir. Après deux ans de chômage, ce serait exceptionnel qu'ils retrouvent du boulot ! » Sur les 1 113 salariés frappés par la fermeture du site de Clairoix en mars 2009, 482 sont actuellement inscrits à Pôle emploi.

Au siège à Hanovre les 26 et 27 juin

Le comité de lutte met en cause le travail de reclassement du cabinet Altedia. « Ils ont évincé pratiquement tout le monde, fustige Pierre Sommé. Une cinquantaine de Conti ont signé des courriers de renoncement, une cinquantaine encore ont été exclus à cause de rendez-vous manqués. » Autre grief : « Altedia envoie des offres d'emploi mal ciblées. »

Un ancien cadre fait écho : « Altedia n'a pas fait son boulot. Les personnes qui ont retrouvé un emploi, c'est grâce au bouche à oreille. Avec Altedia, les offres valables se comptent sur les deux mains. Ils vendent des formations, pas des offres d'emploi et à partir de là, ils considèrent qu'ils ont fait leur travail. Continental n'a pas mis assez de moyens pour leur taper sur les doigts. »

Altedia défend ses résultats en mettant en avant deux difficultés. « Les salaires de Continental étaient supérieurs à la moyenne, c'est difficile d'accepter une rémunérat ion en dessous. De plus, la région connaît des difficultés économiques. »

L'ancien cadre de Continental interrogé par le Courrier picard reproche justement au cabinet de reclassement d'avoir fait des promesses irréalistes, alors que l'industrie s'effondrait déjà dans le bassin compiégnois. Ces engagements ? Des offres d'emploi dans un rayon de 30 kilomètres - avant d'élargir à 50 km au bout de six mois - à 80 % de leur ancien salaire. Un ex-salarié souligne : « Les Conti avaient des salaires très corrects et c'était mérité. À l'atelier de finition, les gars soulevaient 600 kg par heure ! » Selon Pierre Sommé, un confectionneur avec 25 ans d'ancienneté touchait environ 24 000 € nets par an, avec les primes.

Les Conti monteront au siège, à Hanovre, en Allemagne, les 26 et 27 juin. « On ne peut pas laisser les gens à l'ASS, insiste Pierre Sommé. Il faut que Continental verse un complément. » Des salariés d'autres usines françaises appartenant au géant du pneu les accompagneront pour remettre une pétition sur les primes.


594 salariés reclassés

D'un côté des Conti en fin de droits, de l'autre ceux qui ont bénéficié d'une « solution d'emploi » selon Altedia qui compte 594 personnes dans ce cas au 12 avril dernier : 266 sont sortis du congé de mobilité avec un CDI, 229 ont signé un CDD de plus de 6 mois, 99 ont créé ou repris une entreprise. Que sont devenus ces derniers ? La préfecture ne dispose d'aucun chiffre à ce sujet. « Il reste une quinzaine d'entreprises pérennes, estime Pierre Sommé. Je les vois passer au local ceux qui ont fait banqueroute. »

Source courrier-picard.fr du 24/06/2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyril LAZARO - dans Réflexions
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Cyril LAZARO
  • Le blog de Cyril LAZARO
  • : Le blog d'un militant syndicaliste en lutte pour plus de justice sociale à Disneyland Paris. Réflexions, revendications, humour et amitiés
  • Contact

Carte visiteurs blog

Recherche

Nombre de visiteurs

Nombre de pages vues