Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 10:13
L’Hôtel-Dieu, le plus vieil hôpital de Paris se meurt : manifestation le 28 novembre (PCF-FDG Paris)

Protection sociale : action interprofessionnelle à Paris le mercredi 28 novembre 2012 à 14h00

Manifestation à 11h30 à l’hôpital de l’Hôtel-Dieu pour manifester jusqu’à l’Hôtel de Ville.

Un rassemblement devant l’Hôtel de Ville et une demande pour être reçus par le Maire de Paris.

Rassemblement à 14h00 au CA de la CPAM au 21, rue Georges-Auric 75019 PARIS (métro Ourcq).

Un rassemblement à 14h autour du Conseil d’Administration de la CPAM, avec une délégation des arrondissements concernés par les fermetures, pour interpeller le CA.

La Commission médicale d’établissement (CME) de l’AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris), une instance au rôle majeur dans la politique médicale des hôpitaux, a voté à la quasi-unanimité la "fermeture progressive" des urgences de l’Hôtel-Dieu.

Le service des urgences du plus vieil hôpital de Paris serait en train de vivre ses derniers instants. C’est en tout cas ce que souhaite la Commission médicale d’établissement (CME), qui regroupe des médecins élus au sein de l’AP-HP. Elle vient de voter, à 55 voix sur 61 pour la fermeture progressive du service des urgences de l’Hôtel-Dieu au cours de l’année 2013. La semaine dernière, le bureau de cette instance s’était déjà montré favorable à une telle solution.

"Difficile pour la direction de ne pas tenir compte de cet avis"

"L’hôpital ne pourra plus assurer la sécurité continue des soins sur place", tranche la CME dans un compte-rendu, arguant que "presque tous les services d’hospitalisation de l’Hôtel-Dieu auront été transférés à la fin de l’année". Depuis le début de l’année, une dizaine de services de l’Hôtel-Dieu ont déjà été transférés à l’hôpital Cochin dans le XIVe arrondissement, mais la question de l’avenir du service des urgences reste toujours en suspens.


Ces malades qu’on assassine

Un rapport récent met en exergue un certain nombre de facteurs Conduisant à de la souffrance chez le personnel hospitalier. Il s’agirait de l’Individualisation, de la perte des collectifs de travail, de l’intensification du travail. Ces facteurs s’observent de plus en plus dans les hôpitaux.

Si on interroge le personnel hospitalier, ces employé(e) se déclarent " vidé(e)s ", La souffrance du personnel se répercute sur l’organisation du travail et le fonctionnement de l’hôpital par de l’absentéisme et turn-over ainsi que des accidents du travail et de la dégradation du climat social ; Lors de la manifestation devant l HOTEL DIEU le mercredi 14 novembre, manifestation de masse pour défendre le service public à l’agonie.

Une manifestation en préambule à la manifestation anti -austérité puisqu’elle se déroulait le matin devant hôpital. Une infirmière rencontrée lors de cette journée d’action contre l’austérité en Europe s’exprime : nos conditions de travail « se sont dégradées et on voit des drames chez le personnel comme chez les patients », « Le soin a de plus en plus un objectif économique » « La santé n’est pas une marchandise, on le répète assez souvent, c’est même notre slogan, ».

On voit même des infirmières fuyant leur travail… car la charge de travail ayant été augmentée, le travail s’effectue comme un robot et le côté humain disparaît. Le stress est particulièrement présent chez les soignantes, pour des raisons de surcharge de fatigue, l’infirmière rencontrée à la manifestation continue à dire : « la défense de Hôtel Dieu est l’emblème de la défense de l’hôpital public et de la lutte contre l’austérité qui touche la santé depuis de nombreuses années »

« Si les urgences de Hôtel Dieu ferment comme le souhaite le rapport de la Commission Médicale d’établissement qui a voté la FERMETURE DES Urgences à l’unanimité, le 13 NOVEMBRE 2012, on va engorger l’hôpital Saint Louis, Et Lariboisière, Et Cochin,

Si on ne préserve pas l’HOTEL DIEU, HOPITAL CENTRAL, tous les hôpitaux vont trinquer, et tous les hôpitaux subiront le même sort.

Source resistancesociale.fr

 

 

L'AMUF appelle à une manifestation le 28 novembre contre la fermeture de l'Hôtel-Dieu

20.11.12 - 17:30 - HOSPIMEDIA |
"Nous ne voyons rien d'autre venir que la fermeture de services d'urgence", s'est désolé Patrick Pelloux, président de l'Association des médecins urgentistes de France (AMUF) lors d'un point presse ce 20 novembre. Et de citer, pêle-mêle, les fermetures annoncées à Bressuire (Deux-Sèvres), Juvisy-sur-Orge (Essonne), Longjumeau (Essonne)... mais surtout celle de l'Hôtel-Dieu à l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), contre laquelle l'AMUF appelle à une manifestation le 28 novembre et des assemblées générales le 5 décembre…

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyril LAZARO - dans politique générale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Cyril LAZARO
  • Le blog de Cyril LAZARO
  • : Le blog d'un militant syndicaliste en lutte pour plus de justice sociale à Disneyland Paris. Réflexions, revendications, humour et amitiés
  • Contact

Carte visiteurs blog

Recherche

Nombre de visiteurs

Nombre de pages vues